Focus sur le management de transition

La mission du manager de transition n’est pas négligeable, car son objectif est de créer un impact sur l’entreprise. Son intervention est stratégique, car il doit produire une transformation dans la vie de l’entreprise. En effet, si les dirigeants d’une entreprise font appel à un manager de transition, c’est pour qu’il les aide à résoudre un problème précis. Ils attendent des résultats concluants. L’expertise de ce professionnel a un coût.

Management de transition : définition

Gestion de crise

Le management de transition a vu le jour vers les années 1970 sous le nom d’intérim management pour résoudre des situations de crise.
Cette solution managériale consiste à confier provisoirement la direction d’un département, d’une organisation à un dirigeant opérationnel externe (manager de transition) pour des changements visant à améliorer les performances de l’entreprise ou pour accompagner une période de changement (fusion-acquisition, informatisation, réorganisation, gestion de crise, internationalisation, compétitivité, etc.).

Quand recourir au management de transition ?

Ressource humaine management

Le management de transition permet à une entreprise en situation de crise de faire appel à un professionnel extérieur disposant de compétences et d’une forte expérience dans le management pour trouver des solutions et les mettre en place pour sortir l’entreprise de l’impasse. Les entreprises font généralement appel au management de transition pour accompagner les situations suivantes :
– Pour soutenir l’entreprise dans une transformation d’envergure : restructuration, croissance externe, projet stratégique, préparation à la revente, etc.
– Pour un management de relais : c’est un remplacement temporaire d’un poste de direction vacant (Directeur général, Directeur financier, DRH, etc.).
– Pour gérer une situation de crise : faire appel à un manager de transition pour résoudre une situation exceptionnelle.

Les principaux domaines d’intervention du management de transition sont : la Direction générale, la Direction des ressources humaines, la direction financière et comptabilité, la direction des Achats et Logistiques, la direction des Systèmes d’informatique, la direction industrielle.

Comment s’exécute une mission de management de transition ?

Mission management de transition

Pour aider les entreprises, le management de transition fonctionne comme suit :
– Définition des enjeux : comprendre les objectifs et les besoins de l’entreprise.
– Validation du choix du manager : Faire intervenir un manager de transition expert et adapté aux besoins de l’entreprise.
– Démarrage de la mission : Réaliser un plan d’action, lister les problèmes à traiter, les actions à mener, citer les personnes concernées par ces actions à mener et fixer des échéances de réalisation.
– Évaluation de l’avancement : Faire le point avec le manager de transition pour assurer le bon déroulement de la mission.
– Achèvement de la mission : Offrir aux dirigeants de l’entreprise un plan d’action exhaustif pour reprendre la suite en toute sérénité. Une mission de management de transition dure en moyenne 6 à 18 mois.

Manager de transition : rôle, qualité et rémunération

Renumeration management de transition

Le manager de transition intervient au sein d’une entreprise pour résoudre un problème à caractère temporaire. En effet, son objectif n’est pas d’intégrer l’entreprise, mais d’intervenir pour une mission précise.
Le manager de transition doit être crédible vis-à-vis de la direction et des équipes.
Il doit être capable d’intervenir rapidement et de manière efficace et polyvalente.
Il doit être capable de s’intégrer facilement à l’environnement de travail et d’être opérationnel afin de comprendre les besoins et enjeux de l’entreprise qui a recours à son expertise.

Pour faire appel à un manager de transition, vous pouvez choisir de contractualiser directement avec lui en signant un CDD ou faire appel à un cabinet de management de transition. Cliquez ici pour contacter rapidement un cabinet de management de transition. Ce dernier étant plus avantageux, car il y a plus de choix de managers de transition adaptés pour la mission et la contractualisation est plus souple.
Les honoraires journaliers d’un manager de transition se situent en moyenne de 600 à 1200 € soit 70 000 à 250 000 € de rémunération brute annuelle.

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *