Les jeunes et le management

Bien que les responsabilités d’un manager ne soient pas de tout repos et qu’être dirigeant d’entreprise ne soit pas une panacée, la plupart des jeunes rêvent de le devenir un jour. Avant même d’entrer dans le monde du travail, ils se voient déjà à la tête d’une entreprise. Ces jeunes rêvent de pouvoir, ils trouvent cela excitant, parce qu’ils ne l’ont pas encore. Une très récente réalisée par un cabinet de recrutement a dévoilé que dans les 95 % des jeunes de 18 à 29 espèrent très vite gérer une équipe au sein d’une entreprise.

Une mauvaise compréhension

Ce qui arrive souvent avec les jeunes, c’est qu’ils pensent que la réussite professionnelle passe par la détention de pouvoir. Or, le pouvoir, on ne le possède que si l’on est chef, manager, dirigeant. C’est parce qu’ils comprennent mal ce que c’est réussir sur le plan professionnel que les jeunes rêvent tous de devenir leader. Ils choisissent généralement leur travail en fonction de la perspective d’évolution de carrière. Si un recruteur leur dit qu’au bout de quelques années, s’ils font leurs preuves, ils peuvent devenir chef d’un département par exemple, ils feront tout pour décrocher ce poste.

Ce qui attire les jeunes

Cette étude a montré que, curieusement, ce n’est pas l’envie de devenir riche, d’avoir un compte en banque garni qui motive la plupart des jeunes lorsqu’ils postulent. Ce qui les anime avant tout, c’est le désir de pouvoir, d’autorité. Ils veulent à tout prix devenir chef, être à la tête d’un projet et diriger une équipe. Il a été également constaté que cette faible attirance pour l’argent reste au même niveau, même après deux ou trois emplois, ce qui montre clairement que c’est le poste en lui-même que les jeunes visent, et ce que ce poste leur permettra d’atteindre.

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *