Stress : principale cause de l’hypothyroïdie

L’hypothyroïdie est une maladie qui touche des millions de personnes dans le monde. Elle est causée par la faible production d’hormones de la glande thyroïde. Ce déficit hormonal influe grandement sur le fonctionnement du métabolisme de tous les organes du corps. Cela se traduit par un ralentissement appelé hypométabolisme. L’une des causes principales de cette hypothyroïdie est le stress.

Stress dû à une mauvaise alimentation

Un état de stress peut induire une hypothyroïdie surtout quand le corps ne produit pas assez d’énergie à cause d’une carence alimentaire due à un régime restrictif, à trop de jeûne. Ceci fait que les femmes sont les plus atteintes d’hypothyroïdie. En effet, l’iode, ayant un rôle fondamental dans la sécrétion des hormones thyroïdiennes, est apporté par les aliments. Ainsi, une personne qui ne mange pas assez ou saute fréquemment les trois repas par jour ne va pas produire assez d’énergie et expose son corps à un état de stress chronique. Cet état de stress va provoquer un ralentissement du fonctionnement de la thyroïde entraînant par la suite une diminution du métabolisme corporel. Cela se traduit par une hypothermie avec fatigue physique et psychique, un ralentissement du cœur et une prise de poids modérée malgré son manque d’appétit. Le patient peut aussi avoir un myxœdème cutanéo-muqueux sur la face dorsale de la main, les paupières et le visage.

Le déséquilibre entre travail et repos est source de stress

Dans une société trépidante et riche en sollicitations, beaucoup ne trouvent plus de temps pour se reposer. L’on travaille trop, on dort moins et surtout on néglige de manger sainement. La personne se fatigue et devient vulnérable à la pression et au stress. Si la personne sait gérer ce stress, elle réduit les risques d’hypothyroïdie. Si elle fait trop souvent face au stress et a du mal à gérer la situation, les risques qu’elle souffre ensuite d’hypothyroïdie sont élevés. En effet, le cortisol secrété par le corps pour faire face au stress va entraver la production d’hormones thyroïdiennes. Conséquence, la personne ressent une grande fatigue et un manque d’énergie. Ce sont là des symptômes de l’hypothyroïdie. Comme le note Hypothyroidie.eu, si cette maladie n’est pas prise en charge, la personne peut présenter d’autres symptômes comme une dépression ou troubles de la mémoire, une peau sèche, une sensibilité accrue au froid, etc.

L’insomnie induit un état de stress

Le manque de sommeil peut engendrer un état de fatigue chronique avec une forme de dépression latente. Ce qui va entraîner une mauvaise régulation de toutes les hormones produites par le corps. Cette mauvaise régulation concerne aussi la production d’hormones thyroïdiennes provoquant ainsi une baisse du métabolisme basal. La personne fait alors face à l’hypothyroïdie.
Il est enfin à noter que les personnes les plus touchées par cette maladie sont les femmes, les personnes âgées, ceux qui ont des antécédents personnels ou familiaux de maladie de la thyroïde, ceux qui souffrent de maladie auto-immune et les femmes en post-partum atteintes de la thyroïdite.

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *