Créer un compte pro SAS chez une banque traditionnelle

Une SAS, ou société par actions simplifiées, doit disposer d’un compte bancaire professionnel avant d’exercer ses activités. Ce compte est à ouvrir au moment de la création de l’entreprise. Il est exigé pour tous les types de sociétés installés en France. Ce compte va permettre à la société de recevoir des fonds, de faire des dépôts et d’assurer toutes les transactions financières relatives à ses activités. Dans le cas d’une SAS, comment procéder à la création de ce compte ?

Les préalables à connaitre avant la création du compte

Pour ses transactions financières, mais aussi pour la traçabilité de ses mouvements financiers, une SAS se doit de disposer d’un compte pro. Le compte qu’elle va créer doit ainsi être au nom de la société dont la gestion peut être assignée au propriétaire s’il travaille au sein de l’entreprise, ou au gérant, par délégation. Si le propriétaire gère le compte lui-même, il est possible qu’il associe ce dernier à ses activités personnelles. Or, pour une bonne gestion de la comptabilité, cette pratique est fortement déconseillée.

Création d’un compte en banque : quelles formalités ?

Il faut choisir avec soin la banque au sein de laquelle vous allez ouvrir votre compte. Cela peut être un établissement bancaire classique ou une néobanque. Aujourd’hui, beaucoup optent pour les néobanques, car les frais sont moins chers et les démarches sont simplifiées. Si vous recherchez la praticité et un établissement bancaire économique, tournez vers une néobanque comme Qonto. Pour ouvrir un compte, vous devez préparer les documents nécessaires concernant les activités de la SAS ainsi que les documents commerciaux. Ces derniers comprennent un plan d’affaires validé par un expert comptable, un résultat d’étude de marché, etc. Il est aussi nécessaire de déposer des documents attestant l’identité du propriétaire de la SAS. Cela peut être une copie de la carte nationale d’identité ou du passeport. Si la société est gérée par des associés, chacun d’entre eux doit fournir un justificatif d’identité. La banque demandera également un extrait K-bis à jour. Ce document prouve que la société peut exercer légalement ses activités sur le territoire français et qu’elle est enregistrée au registre des commerces et des sociétés. Il faut aussi joindre au dossier des justificatifs d’avis d’imposition et de contrat de bail. Ces derniers peuvent être demandés par certaines banques. Si la demande est acceptée, vous pouvez déposer le capital de SAS via Qonto. Vous recevrez une attestation en contrepartie. Cette attestation doit ensuite être remise au RCS.

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *