Futur of work, l’émergence du télétravail

Avec l’évolution constante des outils de télécommunication, le télétravail est une pratique qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Si cette nouvelle forme de travail en est encore à ses débuts en France, elle est déjà bien établie dans la plupart des pays européens. Qu’est-ce que le télétravail, et en quoi consiste-t-il ?

Télétravail, de quoi s’agit-il ?

De manière générale, le télétravail est le fait d’exercer une activité professionnelle en dehors des locaux de son employeur. Le télétravailleur use des outils de l’information et de la communication tout en tirant profit de l’évolution de ces derniers, pour effectuer ses missions dans un endroit de son choix. Si le domicile est le lieu de travail privilégié du télétravailleur, celui-ci peut également se rendre dans des espaces de coworking comme Mama Works, dans un café ou un autre endroit clos pour travailler. En 2017, les Ordonnances Macron ont assoupli les réglementations qui régissent le télétravail en France. Dès lors, il devient possible d’effectuer un télétravail par simple accord mutuel entre l’employeur et le salarié. Notez que selon l’article L. 411-1 du Code de la Sécurité Sociale, tout accident pouvant survenir sur le lieu de travail présumé du télétravailleur peut être considéré comme un accident de travail. L’employeur peut toutefois réfuter l’accident par écrit si besoin. De la même manière, le salarié peut refuser le télétravail s’il lui est proposé par son employeur.

Différence entre télétravailleur et freelance

Avec la hausse notable du télétravail contractuel en 2017, de plus en plus de salariés se tournent vers cette pratique en raison des nombreux avantages qu’elle leur procure. Outre le fait de limiter les temps de trajet, voire les supprimer, le télétravail apporte une certaine flexibilité. Il permet au salarié de concilier à la fois vie privée et professionnelle. Ce qui lui assure d’être plus efficace dans son travail. Si le freelance et le télétravail présentent certaines similitudes, notamment sur le fait de pouvoir travailler depuis n’importe quel endroit, il faut savoir qu’il s’agit de deux statuts complètement différents. Le freelance est un indépendant qui peut choisir ses clients, sa charge de travail et ses rémunérations en fonction de ses besoins. À contrario, le télétravailleur demeure un salarié qui doit se conformer à des obligations spécifiques aux missions qui lui sont attribuées. Contrairement au salarié classique, il a la particularité de pouvoir travailler à distance.

Une méthode de travail au profit des employeurs et des salariés

Certaines firmes n’autorisent le télétravail que quelques jours par semaine seulement. D’autres en revanche vont mettre à profit les avantages que procure cette pratique en autorisant le télétravail de manière permanente. L’avènement des nouveaux outils de télécommunication favorise grandement la création de ces postes en télétravail au sein des entreprises. C’est afin de permettre à leurs salariés d’être plus productifs et de s’épanouir professionnellement que certaines sociétés leur proposent du télétravail. Ils peuvent alors travailler de manière plus optimale dans des endroits propices à la concentration et au calme. À l’instar des freelances, les télétravailleurs peuvent louer des salles de réunion ou un espace de coworking pour effectuer leurs missions. Ce type de travail est profitable aux entreprises dans la mesure où il réduit de manière considérable les absentéismes de ses salariés. Ces derniers sont d’autant plus engagés étant donné qu’ils sont libres de choisir leur lieu de travail au gré de leur humeur. Si certains privilégient le calme de leur maison, d’autres vont exploiter des lieux encore plus originaux pour développer leur créativité.

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *