Pourquoi l’assurance négociant est-elle importante ?

Que vous soyez mandataire ou courtier automobile, vous devez souscrire une assurance négociant. Dès qu’une voiture est sous votre responsabilité, pour une vente ou une location, vous devez en assurer l’assurance. En effet, l’assurance du propriétaire initial n’est plus en vigueur.

Quel est l’intérêt de l’assurance négociant auto ?

L’assurance négociant auto proposée par les assurances comme assur-tous-risques.com concerne surtout les véhicules d’occasion. Le vendeur est tenu responsable des vices inhérents aux voitures livrées. Il doit couvrir le coût de la réparation, le prix du matériel et de la main d’œuvre, demandée par la victime. Par ailleurs, le vendeur doit informer l’acheteur sur tous les vices du véhicule ou ses accidents antérieurs. C’est ce qu’on appelle l’obligation d’information pré-contractuelle. Elle libère le vendeur de toute responsabilité liée à ces vices. En cas d’omission, il doit indemniser l’acheteur si celui-ci parvient à démontrer qu’il a subi un préjudice. En outre, le vendeur doit offrir une garantie mécanique à l’acheteur. Elle couvre toutes les défaillances au niveau du moteur pendant une période de 2 ans après l’achat.

Les garanties comprises dans l’assurance négociant

D’abord, il y a la responsabilité civile professionnelle. Lorsque la voiture vendue présente un défaut ou une malfaçon, le vendeur couvre les dommages subis par l’acheteur en cas d’omission d’information ou de défaut de conseils relatifs aux vices. Cette garantie couvre les dommages corporels, matériels ou financiers subis par l’acheteur. Le vendeur doit également indemniser son client si le véhicule a causé un dommage à un tiers. Ensuite, il y a la responsabilité civile exploitation ou responsabilité civile générale pour couvrir les dommages subis par l’acheteur ou des tiers à cause d’un défaut décelé sur la voiture. Ces garanties couvrent deux types de voitures. D’un côté, il y a les véhicules inscrits à la vente, confiés à l’entreprise pour une mise en vente. Il s’agit donc d’une désignation globale puisque la liste est en permanence changeante. De l’autre côté, il y a les véhicules dits de propriété certaine de l’entreprise.

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *