Les entrepreneures sont parmi nous !

Quoi qu’en disent les hommes, les femmes sont bel et bien entrées dans le monde si masculin du business. Elles sont conscientes que le travaille ne leur serait pas mâché, que le parcours sera long et difficile, mais elles sont nombreuses à avoir relevé le défi.

Les femmes prennent les rênes dans les entreprises

Beaucoup se sont fait un nom et continuent à faire parler d’elles, devenues des références en terme de réussite. Mais être femme entrepreneure dans un univers rempli d’hommes entrepreneurs est loin d’être une panacée. C’est une lutte de tous les jours que de garder la tête haute, de ne pas relever les remarques plus ou moins grivoises de certains, de ne pas répliquer à toutes les réflexions acerbes sur les faiblesses du sexe « faible ». Ainsi est le lot de toutes les femmes entrepreneures quotidiennement. Mais une bonne poignée tient bon car elles ont trouvé mes atouts pour réussir.

Les entrepreneures ont des qualités indispensables à l’entreprise

Ce qu’il y a, c’est que lorsque les femmes prennent la direction d’une entreprise, un vent tout frais souffle sur celle-ci. Un vent de changement, notamment au niveau du management, sur la manière d’aborder les problèmes et les projets. Dotées de plus d’empathie et d’émotion, les entrepreneures privilégient les fonction transversales. Elles préfèrent faire participer chaque membre de son équipe et écouter les avis de tous avant de prendre une décision. Elles favorisent même une prise de décision collective lorsque la situation s’y prête. Ces entrepreneures misent sur des formations ayant pour objectif le développement de l’autonomie, de la polyvalence et de l’innovation. Elles inspirent davantage confiance et les salariés ont plus de facilite à venir leur parler.

Pourquoi être entrepreneure est-il si complexe ?

Petit à petit, les femmes entrepreneures acharnées arrachent des lambeaux de victoires avec force larmes et des efforts constants. Les hommes ne leur font pas de cadeau, ou si peu. Il faut le reconnaitre, il y a des hommes qui ne feront jamais de concession devant une femme et resteront fermés à ce qu’ils considèrent comme une intrusion dans leur chasse-gardée. Exercer son autorité dans une entreprise majoritairement masculine avec des codes purement masculins n’a rien d’une évidence. Les choses se corsent à merveille si certains de ces hommes sont là depuis longtemps. Composer avec les anciens fait partie des difficultés les plus ardues auxquelles font face les femmes entrepreneures. Une femme propulsée au comité de direction face à des cinquantenaires détenant des postes-clés au sein d’une entreprise est un scénario des plus complexes. Si en plus, la femme entrepreneure est jeune, la situation est définitivement électrique. Les modes de communication ne sont pas les mêmes et parfois totalement opposés. Pareillement pour les méthodes de travail. Du coup, une incompréhension mutuelle peut s’instaurer entre les deux parties, et l’entrepreneure qui souhaite passer un message n’a d’autre choix que de charger un collaborateur de le faire. Elle oeuvre alors dans l’ombre pour favoriser cette transmission et pour le bien de l’entreprise.

admin Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *