Comprendre le régime de retraite complémentaire du secteur privé

La Sécurité Sociale a instauré un régime de retraite de base permettant à tous les retraités de bénéficier d’une source de revenus à leur sortie de la vie active. Toutefois, comparé aux revenus perçus auparavant par les bénéficiaires, le montant de la pension de retraite est réduit. Afin de leur permettre de garder une vie confortable, un régime de retraite complémentaire a été instauré.

Comment fonctionne la retraite complémentaire du secteur privé ?

À l’âge de la retraite, un salarié ne peut toucher que l’équivalent de la moitié des meilleurs salaires qu’il a perçus durant sa vie active. Pour pallier cette insuffisance de pensions attribuées par le régime général, l’État a, depuis 1972, mis en place des régimes complémentaires de retraite. Ces derniers sont gérés par des organismes habilités. L’adhésion à un régime de retraite complémentaire est obligatoire pour tous les salariés. Le salarié ainsi que l’entreprise paient alors des cotisations aux caisses Arrco et Agirc. Ces organismes transforment par la suite les cotisations perçues en points de retraite qui ouvrent droit à une pension complémentaire lors du départ à la retraite du salarié. Le montant de cette pension sera égal au produit de la valeur du point, du nombre de points obtenu et du taux de pension. La valeur du point évolue chaque année. Il est possible de consulter en ligne, sur le site agirc-arrco.fr, le nombre de points accumulés par un salarié.

D’autres dispositifs pouvant être mis en place

L’entreprise peut aussi contacter d’autres organismes spécialisés tels que Mbamutuelle.com pour accompagner ses salariés dans la préparation de leur retraite. Une telle offre est, pour l’entreprise, un moyen efficace de motiver et de fidéliser ses collaborateurs. Mais, ceci lui permet également de bénéficier d’avantages fiscaux. À cet effet, elle peut par exemple opter pour un plan d’épargne retraite entreprise ou mettre en place un dispositif d’indemnités de fin de carrière.

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *